Normes de pratique

Veuillez télécharger les normes de pratique.

Normes de pratique

Introduction

L’Association canadienne de réflexologie (ACR) a développé des normes de pratique pour :
 Promouvoir l’intégrité et la responsabilité dans la pratique professionnelle de la réflexologie ;
 Démontrer son engagement envers la protection du public par l’utilisation de ces normes ;
 Soutenir et faire avancer la cause de la profession de la réflexologie et de l’Association canadienne de réflexologie.

Les normes de pratique de l’ACR pour les thérapeutes en réflexologie ont été élaborées avec l’intention d’être générique et de décrire les résultats des diverses techniques qu’un professionnel en réflexologie peut être tenu d’utiliser dans le cadre de sa pratique.

Les normes de pratique sont un outil de référence pour :

 Les thérapeutes en réflexologie afin de mieux comprendre leurs lignes directrices de pratique ;
 La conception des programmes des éducateurs en réflexologie au Canada et à l’étranger ;
 L’enregistrement/l’inscription des thérapeutes en réflexologie ;
 Les plaintes et les enquêtes disciplinaires ;
 L’admissibilité à la pratique ;
 L’assurance de la qualité ;
 Les relations avec la clientèle ;
 Le public pour lequel la qualité de la pratique est évaluée.

 

Les normes de pratique évolueront à mesure que des changements dans la pratique évoluent.

Définition et la portée des normes de pratique pour la Réflexologie/Thérapeute en Réflexologie

La définition de la réflexologie selon l’Association canadienne de réflexologie, 2016:

La réflexologie est l’étude des réflexes.

Les thérapies de la réflexologie sont des méthodes naturelles dérivées de cette étude basée sur le principe selon lequel il existe des points et des zones réflexes dans le corps qui correspondent à d’autres parties, glandes, et organes du corps.

À travers l’application de pression ou de stimulation sur ces réflexes, la thérapie de laréflexologie peut :
• Soulager les tensions;
• Améliorer la circulation;
• Supporter les efforts du corps à fonctionner de manière optimale.

* Remarque – La réflexologie n’est pas un massage semblable à la manipulation scientifique des tissus mous du corps. Elle est différente des autres thérapies ou de toute autre forme de pratique ou de traitement. Elle peut toutefois améliorer et/ou compléter d’autres pratiques.

Des techniques et domaines d’applications spécifiques définissent la qualité unique de la réflexologie contrairement à toute autre pratique. Ceux-ci comprennent, mais ne sont pas limités aux, pieds, mains, oreilles, visage, etc. L’acte physique de cette pression ou stimulation sans l’utilisation d’huiles (à moins d’être formé et certifié à le faire) engendre la réduction du stress provoquant un changement physiologique dans le corps.

La réflexologie est une pratique ou la sécurité de la clientèle ainsi que l’efficacité de l’application sera obtenue par l’utilisation des mains, des doigts, et les pouces du praticien. La rétroaction sensorielle tactile est l’un des grands principes qui régissent la prise de conscience du praticien des changements subtils qui peuvent indiquer les zones à étudier. Des outils peuvent interférés avec cette rétroaction, surtout s’ils sont mal utilisés, ou utilisé avec négligence et donc représenter un risque pour le client. La réflexologie telle que pratiquée par l’Association canadienne de réflexologie n’utilise aucun dispositif physique qui viole l’intégrité structurelle de la peau ou pénètre les orifices du corps. Cependant, l’utilisation d’outils peut être autorisée si le thérapeute en réflexologie est formé et certifié pour utiliser de tels outils. Dans ce cas, le thérapeute en réflexologie doit contacter l’ACR pour obtenir la permission avant de procéder.

Un thérapeute en réflexologie désigne une personne qui pratique les principes de la réflexologie en utilisant les techniques spécifiques des mains, doigts et pouces pour stimuler les zones réflexes du corps, y compris les mains, les bras, les oreilles, les pieds et les jambes.

Les bienfaits de la réflexologie incluent, mais pas uniquement :
• La relaxation et la réduction du stress ;
• L’amélioration de la circulation dans les systèmes lymphatiques et cardio-vasculaires ;
•L’équilibre naturel de l’organisme sans effets secondaires indésirables ;
• Les soins de santé en prévention.

Les thérapeutes en réflexologie ne peuvent pas :
• Diagnostiquer ;
• Prescrire des substances ;
• Traiter des conditions spécifiques ;
• Utiliser des outils et/ou des instruments (à moins d’être qualifié).

Les sessions durent de 45 à 60 minutes. La réflexologie est effectuée sur la surface exposée de la peau à moins qu’une condition spécifique empêche que cela se produise. Avec une pression douce, mais ferme, nous obtenons les résultats désirés avec un minimum d’inconfort pour le client.

Normes Professionnelles Etablies

Le thérapeute de réflexologie professionnelle doit, en ce qui concerne :

La profession

  1. Travailler au sein de sa communauté vers la compréhension et l’acceptation de la réflexologie comme un service de santé viable et ses avantages.
  1. Respecter toutes les lois fédérales, provinciales et municipales régissant la pratique de la réflexologie et à soutenir l’abrogation et/ou la révision des lois préjudiciables à la pratique de la réflexologie.
  1. Le respect de tous les professionnels qui opèrent sur le plan éthique et les aident dans leur compréhension de ce que la réflexologie est. Travailler amicalement avec ces praticiens afin de promouvoir la santé et la guérison naturelle.
  1. Travailler dans le champ d’application de la profession et de la pratique uniquement dans les limites de leur formation professionnelle et de leurs compétences. Aucun conseil non qualifié ne devrait être donné.

II L’Association

  1. Ne pas utiliser ou exploiter l’Association à des fins personnelles, financières ou autres, d’autopromotion ou de publicité, ou servir de base à l’avancement ou à l’adoption de croyances contraires aux buts et objectifs de l’Association, ou en conflit avec le Code de conduite et d’éthique, financier ou autre de l’ACR.
  1. Ne pas chercher à attirer des affaires de manière injuste ou non professionnelle ou de quelque manière que ce soit qui discréditerait la réputation de l’Association ou de la Réflexologie.
  1. Ne pas parler ou écrire irrespectueusement de l’Association ou des autres membres, des thérapeutes en réflexologie, ou autrement.
  1. Être responsable de la poursuite de leur développement personnel et professionnel en mettant à jour leur formation et en discutant avec des collègues en vue d’accroitre leurs connaissances et leur sensibilisation.
  1. Présenter méthodiquement et honnêtement les résultats de la recherche et l’expérience clinique, ainsi que les normes et les lignes directrices de l’Association. Les théories spéculatives devraient être définies et décrites de façon claire en tant que telle.
  1. Se soumettre à des mesures appropriées si il ou elle :
  • Sont reconnus coupables d’un crime lié à leur profession comme thérapeute réflexologie ou professionnels de la santé ;
  • Continuer à pratiquer quand ils ne sont plus compétents pour le faire en raison d’une déficience physique, mentale ou émotionnelle et/ou de l’abus d’alcool ou d’autres substances ;
  • Ne pas coopérer avec l’Association à tout moment depuis le début d’une plainte jugée valable par l’Association grâce à l’achèvement de toutes les procédures en ce qui concerne cette plainte.

III Les clients

  1. Obtenir le consentement écrit ou verbal d’un client avant l’enregistrement vidéo, audio ou l’autorisation d’une observation par un tiers.
  1. Fournir des services avec compassion, respect, honnêteté et intégrité et reconnaitre la responsabilité qu’ils ont envers un client en tout temps.
  1. Déterminer les attentes du client avant la première séance et clarifier les idées fausses ou les malentendus.
  1. Clarifier leur déclaration et leurs politiques concernant les horaires, les frais et la structure. Ces déclarations et politiques doivent être conformes aux pratiques professionnelles acceptées et être mises à la disposition du client au moment du premier rendez-vous.
  2. Si un membre pratique d’autres thérapies pour lesquelles il est qualifié, il doit être clair pour le client qu’il ne fait pas partie d’un traitement de réflexologie.
  1. Le traitement d’un client doit être de nature holistique.
  1. Un membre qui soupçonne qu’un client est affecté par une condition et/ou qui n’est pas sûr de l’état médical ou autre devrait conseiller au client de consulter son médecin.

 IV Le public

  1. La publicité ne doit pas contenir toute prétention à diagnostiquer, guérir ou traiter une condition médicale spécifique par le biais de réflexologie.
  1. Agir dans l’intérêt du public lorsque les soins de santé et la sécurité sont affectés par un thérapeute en réflexologie incompétent, contraire à l’éthique ou pratiquant illégalement.
  1. Communiquer avec le public d’une manière véridique et précise. Ils ne doivent pas utiliser des informations fausses, inexactes ou trompeuses à travers des déclarations personnelles, des témoignages, et tout type de représentation graphique, ou d’identification avec une organisation professionnelle. Toute réclamation doit être vérifiable.
  1. Ne pas utiliser d’initiales après leur nom qui donnerait la fausse impression de diplômes avancés ou de formation. Toute accréditation ou formation doit être vérifiable.